Place Ernest Pillon 91310 LINAS

Un lieu insolite et méconnu

 

Historique d'un monument atypique

Édifié en 1924, le château d'eau de Linas a été désaffecté dans les années 70. Il n’a plus la fonction de château d'eau, mais il est aujourd'hui équipé d’antennes pour les communications téléphoniques.

 

Description du bâti

Il s'agit d'une tour en béton de 35 mètres de hauteur avec au somment un réservoir qui mesure 7 mètres de haut, 10 mètres de diamètre pour un volume de 200 litres.
Il est possible de visiter le lieu car il est sécurisé, et le port d'un casque, de gants ainsi qu'un harnais est obligatoire. L'ascension se fait à l'aide d'une échelle à crinoline.
De manière générale, ces constructions n'ont pas une fonction de stockage mais, grâce à la position élevée de leurs réservoirs, elles créer une pression dans les tuyaux qui alimentent en eau les alentours

 

Une situation géographique emblématique

Situé au croisement de la francilienne et de la national 20 dans le sud de Paris, depuis le somment de l’édifice on a une vue imprenable sur les environs. On aperçoit notamment des sites touristiques, comme la tour de Montlhéry et le château de Saint Jean de Beauregard. L'ouvrage est également proche de hauts lieux du sport tels l’autodrome de Linas, construit la même année, et le centre national de rugby, où s'entraîne l’équipe de France.

 

Pourquoi visiter cet étonnant patrimoine ?

Visiter le château d'eau de Linas est très instructif, non seulement pour comprendre le fonctionnement d'une telle structure mais également pour observer l'équipement de téléphonie qu'il recèle.
A sa construction, il a amélioré la vie quotidienne en assurant la distribution d'eau potable dans les foyers. Et aujourd'hui, grâce aux antennes 4G dont il est équipé, il participe à la bonne couverture du réseau de téléphone mobile.