Place Ernest Pillon 91310 LINAS

 

Le dimanche 5 janvier 2020, l'équipe de Linas foot a rencontré le Paris Saint-Germain pour le 32e de finale de la Coupe de France. Il s'agissait d'un moment important pour le club, ainsi que pour la ville.

 

L’équipe de Linas joue contre des idoles

 

Le premier dimanche de janvier, le plus petit budget de la R1 joue contre le plus gros budget de la L1 à guichets fermés, au stade Robert-Bobin de Bondoufle. L'équipe amateure de foot de Linas-Montlhéry, à qui Tottenham doit Tanguy Ndombele, est le premier obstacle à se dresser entre le PSG et la Coupe de France. C'est le rappeur Niska qui a donné le coup d'envoi, inaugurant un match important pour le stade d'Essonne.

Les joueurs de Linas foot sont étudiants ou travaillent à côté de leurs entraînements. Pour la plupart, ils partagent une passion pour le PSG et ses joueurs mythiques. Ils ne sont pas déçus d'avoir perdu, mais heureux d'avoir pu jouer le match de leur vie contre des joueurs qu'ils admirent. Quelques stars ont été laissées au repos, mais d'autres, Rico, Cavani, Sarabia..., étaient présentes. L'entraîneur du club, Stéphane Cabrelli, suit l'équipe parisienne au Parc des Princes depuis qu'il est enfant. Certains ont pu récupérer les maillots de leurs idoles.

 

Une riche leçon pour les joueurs de Linas

 

Le club de Linas-Montlhéry ne vit pas ce match comme un échec, mais comme une leçon extrêmement riche. Chaque moment de gloire est revécu. Il s'en est fallu de très peu pour égaliser avant la mi-temps, et ils sont fièrement parvenus à tenir tête à l'équipe parisienne tout au long du match. Si des erreurs ont été commises, elles ont été assimilées par les joueurs pour sortir de l'expérience grandis.